Blandine Schmidiger

Découverte de la ville de Bordeaux

 

Le projet

Le projet consiste à organiser un week-end de découverte de Bordeaux pour un groupe d’étudiants. Il comporte deux phases : une première au cours de laquelle les étudiants sont invités à consulter Internet à mettre en place un programme de découverte et une deuxième phase de présentation à l’oral des programmes et de confrontation des productions.

 

Les acteurs

Cette tâche est destinée à des étudiants de langue et de civilisation françaises possédant un niveau intermédiaire de français.

Les apprenants sont invités à travailler par groupe de deux ou trois par ordinateur afin de favoriser la communication en langue cible.

 

Première phase : organisation du programme de découverte

Les apprenants sont invités à constituer des groupes.

Les apprenants s'imaginent faisant partie d'un groupe d'amis ayant pour projet de passer un week-end de découverte de Bordeaux. Ce site offre aux étudiants de nombreux liens ordonnés vers des sites authentiques de Bordeaux qui leur permet de préparer leur voyage et de discuter des différents choix d’enveloppe financière, de moyens de locomotion, d'activités et d'hébergement, etc.

Dans la préparation du programme, ils doivent respecter des contraintes d’ordre pratiques, comme par exemple, le choix d’une enveloppe financière à respecter.

 

Deuxième phase : présentation au groupe

Dans un deuxième temps, les groupes sont invités à présenter aux autres étudiants leur programme. L'exposé qui en découle peut être illustré par des photographies et par l'utilisation d'une carte de l’Aquitaine pour décrire leur itinéraire ainsi que de toutes autres informations nécessaires à la présentation du programme.

L’objectif des apprenants est de convaincre les autres que leur programme est le plus original et le plus intéressant. Cette deuxième activité permet plus particulièrement de faire appel à la créativité des apprenants (élaboration de plaquettes, mise en place d’un argumentaire convaincant). Elle se prête très bien à un jeu de rôle.

Les spectateurs sont invités à évaluer les différents programmes proposés et à voter pour le voyage qu’ils préfèrent. Cette évaluation peut se faire sous forme de vote avec notes et récapitulatif final. Le groupe vainqueur étant celui ayant comptabilisé le plus de voix.

Cet ajout permet de donner aux étudiants l’occasion de s’exprimer à l’oral et d’ainsi utiliser les informations trouvées sur Internet dans une perspective communicative. Ils sortent de devant leur écran et présente au groupe le fruit de leurs recherches.

 Le deuxième intérêt de cette présentation orale est d’éveiller une interaction entre les différents groupes et permet à chacun de prendre connaissance du résultat des recherches menées par les autres.

 

Rôle de l’enseignant

L’enseignant fixe la démarche à suivre et donne des contraintes à respecter.

Dans le cas où la recherche se déroule en présence du groupe, il est là pour guider l’avancée de ceux-ci et d’aider les étudiants les plus faibles. 

 

L’évaluation

L’évaluation est en partie indirecte, puisque les étudiants doivent présenter aux autres groupes le résultat de leurs recherches. Celle-ci est donc en partie assumée par le reste du groupe.

L’enseignant peut procéder à une évaluation à la fin de l’exposé oral. Celle-ci peut porter sur tous les exposés oraux et mettre l’accent sur les erreurs communes à tous.

 

L’intérêt de l’utilisation d’Internet :

L'intérêt de l'Internet est qu'il est une source d’informations authentiques, ce qui rend le travail plus motivant pour les apprenants

Afin d'éviter le "zapping" pédagogique et la dispersion j’ai proposé, dans ce dossier, un scénario d’exploitation pédagogique d’Internet. Cette pédagogie du projet permet d'avoir une approche transdisciplinaire de l'apprentissage qui est très motivante pour les apprenants car elle considère la langue étudiée comme un outil et non comme un objectif en soi.

De plus, elle permet de développer des compétences communicatives et socioculturelles qui viennent s'ajouter aux compétences traditionnellement cultivées qui sont celles de lecture, écriture, compréhension et communication. Cette application des TICE à un projet de classe relève du principe d'intégration des TICE à une pédagogie. Comme le dit Chateau, "L'ordinateur n'a jamais d'effet automatique sur les apprentissages, (…), il faudra toujours penser son intégration."

 

Conclusion

J’ai choisi cette activité car elle pourrait s’intégrer à ma pratique d’enseignement du français langue étrangère. En effet, j’enseigne depuis un an à l’université de Leipzig dans le cadre des études romanes.

J’ai considéré l'option TICE de la maîtrise comme un outil de formation pratique et me suis particulièrement intéressée aux activités transposables plus ou moins directement dans ma classe.

Ce site a été inspiré par  les projets "Une fin de semaine dans le Dauphiné" de M. Mangenot (http://www.u-grenoble3.fr/espace_pedagogique/simul.htm), et « un séjour dans la Drôme » d’ An de Potter (http://www.u-grenoble3.fr/espace_pedagogique/maitrise.htm).